Ce site a pour vocation la sauvegarde du patrimoine musical enregistré de l’Océan Indien. Il met en écoute, à la portée de tous, de la musique et des chansons « inédites » ou « disparues des circuits commerciaux » d’artistes de l’Océan Indien (Ile Maurice, Ile de la Réunion, Ile Rodrigues, Archipel des Chagos, Iles Seychelles et Archipel des Comores). Ces morceaux proviennent principalement de collectages et de sauvegardes réalisées dans l’Océan Indien par l’ingénieur du son belge Philippe « Filou » de Magnée entre 1979 et 2017. On y trouve aussi des albums récents d’artistes de l’Océan Indiens distribués sur les plateformes numérique.

Filou a travaillé à l’Ile Maurice, entre autres, avec « Zenfan Ti Riviere », « Bam Cuttayen », le « Grup Latanier », «Ram et Nitish Joganah », « Zul Ramiah », « ABAIM », « Fanfan », « Marclaine Antoine », « Nelzir Ventre », « Michel Legris » et « Charlesia Alexis », mais aussi à la Réunion avec « Ziskakan » et « Baster ». Il a également enregistré pour le label « Takamba » du « Pôle Régional des Musiques Actuelles » de la Réunion, ou encore les albums de « La Famille Gado » et de « Ton Pat’ » aux Seychelles.Une collection d’un millier de titres sont en streaming, en écoute complète (avec l’accord des artistes et ayants-droits) ou en extraits de 20 secondes.

Il s’agit principalement de musiques traditionnelles liées à l’esclavage (Séga Tipik, Maloya, Moutia, séga tambour et Romances), de chansons « engagées » (les années de braises mauriciennes). Le site est ouvert aussi aux musiques de fusion, aux musiques métissées.

Ce site est « non commercial » : Pas un centime, un sou ou une roupie n’est perçu. Il sert de plateforme pour ces mêmes artistes qui ont aussi des albums distribués sur internet. Il comprend des liens vers les sites de vente physique (site de l’artiste, Amazon, Discogs, etc…) vers les plateformes de téléchargement légal en ligne (I Tunes) et de streaming (Deezer, Spotify, Youtube).

Ce site est « participatif », les artistes peuvent rentrer en contact avec son concepteur, via la page de contact, afin de corriger, ajouter (ou supprimer) des enregistrements.

Pour mieux connaître Philippe « Filou » de Magnée :